Lot 2
MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant. Panneau de dévotion, huile sur...

MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant....
MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant....
MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant....
MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant....

MAITRE DE SERUMIDO, Florence vers 1515-1520, La Vierge et l'Enfant. Panneau de dévotion, huile sur panneau de bois hexagonal. H. 63 cm ; L. 54 cm. Panneau seul sans le cadre de bois doré et sculpté XVIIe siècle. Le panneau, sans doute à l'origine de format rectangulaire, a dû être découpé plus tardivement. Surface picturale : usures ; le rideau semble être un ajout postérieur. Sur un fond de tenture verte, la vierge vêtue d'une robe rose au large décolleté est vue aux trois-quarts. Elle maintient contre elle l'Enfant debout les pieds reposant sur un parapet. Les deux visages aux profils rapprochés expriment un sentiment mutuel de profond attachement. Inédit jusqu'ici, ce tableau doit revenir au pinceau du Maître de Serumido dont le nom de convention provient d'un panneau représentant la Vierge et l'Enfant en trône entre deux anges et quatre saints conservé dans l'église San Pier Gattolini à Serumido dans les environs de Florence. On doit à Federico Zeri (cf. " Eccentrici fiorentini ", II, Bollettino d'Arte , vol. XLVII, 1962, p.314-326 ; repris dans Giorno per Giorno nella pittura, Turin 1994, Vol. IV, p.42-48) d'avoir publié le catalogue des oeuvres de ce délicat maître florentin qui subit les influences conjuguées, entre autres, de Perugin, Piero di Cosimo, Filippino Lippi et Ridolfo del Ghirlandajo auxquelles s'ajoutèrent plus tardivement celles de Granacci et de Bacchiacca. On pourra rapprocher notre tableau, non seulement de la pala de Serumido mais aussi de celle de même sujet conservée dans l'église San Giusto de Mezzano (Bagno a Ripoli) dont Zeri place l'exécution entre 1515 et 1520 (cf, Zeri op. cit, 1994, respectivement figs. 85, 84).On y retrouve les mêmes canons des personnages, une typologie des visages identique modelés par la technique du sfumato, les mêmes costumes amples aux plis lâches. On notera particulièrement la ressemblance entre l'Enfant dans notre panneau et les deux anges au pied du trône de la pala de Mezzano. Rappelons que Zeri a tenté d'identifier le Maître de Serumido avec le peintre Aristotele da San Gallo qui, selon Vasari aurait été l'élève de Perugin et lié à Raphaël et Michel Ange. SP

Estimation : 20 000 € à 30 000 €
Adjugé : 20 000 €

 Afficher le plan

SVV Bérard-Péron

Commissaires-priseurs
Antoine Bérard
François Péron
Rémy Rousselot
Grégoire Battin
Albin Hirn